SEPT-ÎLES, le 21 janvier 2015 – Le Port de Sept-Îles est heureux de livrer aujourd’hui le bilan d’une année inoubliable qui a marqué la 15e année d’existence de l’administration locale du Port de Sept-Îles. Tout au long de l’année qui vient de s’écouler, de nombreux collaborateurs, organismes, partenaires et supporteurs de la communauté ont permis la programmation d’une pléiade d’activités pour célébrer cet anniversaire. Qu’il s’agisse de l’édition « Tous à bon Port » du Vieux-Quai en Fête où le Port s’est impliqué à titre de parrain d’honneur, ou bien lors du passage des quelques 4 000 visiteurs durant la Semaine maritime du Port qui fut lancée par le gouverneur général du Canada, Son Excellence le très honorable David Johnston, l’administration locale n’a surtout pas voulu rater sa chance de mailler encore plus étroitement avec sa communauté.

L’acquisition du dorénavant célèbre navire Hermel par le Port de Sept-Îles, en avril dernier, ainsi que le support de madame Mylène Paquette à la 5e édition du « 5 à Huîtres maritime » ont également constitué des faits marquants inoubliables de ce 15e anniversaire. De par l’acquisition de ce précieux artéfact, le Port a souhaité saisir l’opportunité de doter la région d’un actif symbolique pour l’attraction de visiteurs en région de même qu’en ce qui a trait aux volets éducatifs reliés au monde maritime.

Bilan des activités

Au bilan des volumes d’activités annuelles, on doit déplorer une baisse des activités de 14 % avec 23,8 millions de tonnes manutentionnées comparativement à 27,7 millions de tonnes pour l’an dernier. La fermeture définitive de la mine Scully de Mines Wabush, en février, ainsi que la mise en veilleuse des activités de Labrador Iron Mines à la suite des conditions défavorables du marché du fer expliquent principalement le ralentissement.

L’année 2014 aura également été marquée par la fin des travaux de construction du quai multi-usager au coût de 220 M$ ainsi que par la visite des lieux par le premier ministre Harper en octobre.

Impossible de passer sous silence les importantes retombées locales du plus grand chantier portuaire au pays avec près de 70 % de la main-d’œuvre régionale ainsi que la fourniture en biens et services par le milieu local de plusieurs dizaines de millions de dollars.

La livraison opérationnelle du quai est prévue au printemps avec la réception et l’installation des deux équipements de chargement au premier quart de l’année 2015. « La livraison de ce quai unique, de par sa taille et ses capacités en Amérique du Nord, ne peut arriver en de meilleurs moments afin de procurer des économies d’échelles importantes pour les nouveaux joueurs du marché du fer, précisément dans le contexte baissier prévalant pour l’instant », de déclarer monsieur Pierre D. Gagnon, président-directeur général du Port de Sept-Îles.

Remerciements

Devant le franc succès des nombreuses activités de célébrations du 15e anniversaire, le Port de Sept-Îles se doit de remercier et souligner le support tous les nombreux collaborateurs tels le NCSM Jolliet, la Ville de Sept-Îles, l’équipe du Vieux-Quai en Fête, Destination Sept-Îles Nakauinanu, les nombreuses entreprises et organismes du milieu, ainsi que les nombreux bénévoles pour la grande réussite des évènements entourant le 15e anniversaire de LEUR ADMINISTRATION LOCALE du Port de Sept-Îles.

À PROPOS DU PORT DE SEPT-ÎLES

Disposant d’installations diversifiées et efficaces, le Port de Sept-Îles est le plus important port minéralier en Amérique du Nord avec un volume d’activités de près de 25 millions de tonnes annuellement. La présence des infrastructures portuaires de Sept-Îles joue un rôle vital et stratégique en support de l’économie de l’est du Canada. Son rayonnement a été évalué à tout près de 4 000 emplois directs et indirects avec une activité économique annuelle de près de 1 milliard de dollars.

 

Version pdf du communiqué