SEPT-ÎLES, le 8 septembre 2009 – Le Port de Sept-Îles est fier d’annoncer aujourd’hui la conclusion d’un partenariat financier avec le gouvernement fédéral pour l’augmentation de la capacité du terminal La Relance qui dessert principalement les activités d’Aluminerie Alouette. Une contribution de 15 millions de dollars, soit 50% des coûts du projet, a été octroyée par l’entremise du Fonds de stimulation de l’infrastructure, lequel est destiné à la réhabilitation ou à la construction de projets d’infrastructures. Cette annonce s’est faite en présence du député fédéral de Lévis, Bellechasse et des Etchemins, monsieur Steven Blaney, représentant du gouvernement fédéral, ainsi que de représentants de l’Aluminerie Alouette et autres dignitaires de la région de Sept-Îles.

Le projet d’augmentation de la capacité du terminal La Relance représente un investissement total de 30 millions de dollars. Il consistera principalement à la construction d’un silo additionnel avec son système de distribution de matières, à l’augmentation de la capacité des équipements de déchargement, ainsi que des mesures pour augmenter la capacité d’expédition d’aluminium.

Première aluminerie des Amériques, Aluminerie Alouette est présentement en mesure de produire 570 000 tonnes métriques par année, ce qui représente 20% de la production canadienne d’aluminium. Les travaux envisagés pour l’ajout d’un silo au système d’entreposage de matières premières sont importants pour assurer la pérennité de l’aluminerie, puisqu’ils permettront à cette dernière de répondre aux défis futurs d’approvisionnement en matières premières.

« Ce projet d’expansion du terminal La Relance est structurant et créateur d’emplois à court et à long terme pour la région. Les travaux envisagés permettront à l’Aluminerie Alouette ainsi qu’à d’autres usagers de ces installations portuaires d’avoir accès à des infrastructures efficaces qui répondent à leurs besoins de demeurer compétitifs et de conserver leur position de leader à l’échelle internationale», de déclarer monsieur Pierre D. Gagnon, président-directeur général du Port de Sept-Îles.

« Encore une fois en moins de deux mois, nos partenaires fédéraux nous donnent les moyens de répondre aux besoins grandissants de nos usagers actuels et futurs, en nous permettant de réaliser ce projet d’envergure pour la région. Cet appui nous est des plus précieux et nous tenons à remercier le gouvernement fédéral pour l’initiative mise en place par l’entremise du programme de Fonds de stimulation de l’infrastructure qui est si importante pour le développement de notre port», ajoute monsieur Carol Soucy, président du conseil d’administration.

Le Port de Sept-Îles se situe au premier plan de l’économie de la région et joue un rôle essentiel dans le développement de cette dernière. Il génère d’ailleurs des retombées économiques annuelles d’environ 1 MM$ et quelque 4 000 emplois directs et indirects.