Le Port de Sept-Îles est fier d’annoncer une croissance significative des volumes manutentionnés de 15 % aux installations portuaires lui appartenant. Ces bonnes performances ont compensées pour la baisse du côté des installations portuaires privées de la minière IOC. Dans les faits cependant, un grand total de 21 367 838 tonnes métriques a été manutentionné en 2007 comparativement à 23 485 574 tonnes métriques l’année précédente.

C’est le quai de Pointe-Noire, en face de la minière Wabush, qui a connu la plus importante augmentation avec un volume de plus de 5 137 000 millions de tonnes manutentionnées. Ceci représente une augmentation de 20 % pour 2007.

Le terminal La Relance a connu une augmentation de 12 % avec un volume d’activités sans précédent de 2 151 000 tonnes métriques. C’est la troisième année consécutive qu’il y a une augmentation de l’achalandage de ce terminal intermodal qui dessert principalement l’Aluminerie Alouette. On se doit de souligner la croissance des expéditions d’aluminium de 4 % pour atteindre 488 573 tonnes métriques. Ces expéditions par les voies de l’autoroute bleue représentent tout près de 90 % de la production de l’aluminerie, contribuant ainsi à réduire de façon significative les gaz à effet de serre en utilisant un moyen de transport plus vert.

« Nous sommes heureux de voir une croissance constante de l’utilisation des installations au terminal de La Relance et Pointe-Noire. La fin des travaux d’agrandissement à la Relance en 2007 ne feront qu’ajouter à cette croissance en nous permettant d’accueillir des navires de plus grande taille et en offrant plus de flexibilité aux armateurs et expéditeurs qui utiliseront ces installations de première classe», déclare le président-directeur général, M. Pierre D. Gagnon.

« Les investissements au cours des dernières années dans nos installations portuaires du côté de La Relance et Pointe-Noire sont en réponse aux besoins de nos usagers, qui sont pour nous de précieux collaborateurs et partenaires d’importance pour qui nous voulons offrir le meilleur service possible », affirme madame Élizabeth Blais, présidente du conseil d’administration.

Le Port de Sept-Îles, se situe au premier plan de l’économie de la région et constitue l’une des principales assises de son développement économique. Son rayonnement économique a été évalué à tout près de 4 000 emplois directs et indirects avec une activité économique annuelle de 1 MM $.