Sept-Îles, le 21 mai 2010 – Le mardi 25 mai 2010 marquera l’inauguration du début de la deuxième saison pour l’accueil des navires de croisières internationales à Sept-Îles. Il va sans dire que les trois partenaires de Destination Sept-Îles Nakauinanu, soit, la ville de Sept-Îles, le conseil de bande Innu Takuaikan Uashat mak Mani-Utenam (ITUM) et le Port de Sept-Îles sont des plus heureux d’entamer cette deuxième saison avec la venue du premier navire de la saison, le Maasdam, avec à son bord plus de 1 200 passagers et 500 membres d’équipage. Encore cette année, se sont environ 7 500 passagers et membres d’équipage qui transiteront dans la baie de Sept-Îles lors de trois (3) escales, dont les deux autres sont prévues pour octobre. 2e

Rappelons que le développement de l’industrie des croisières internationales à Sept-Îles engendre des investissements structurants et des retombées importantes. Le projet global est évalué à près de 30 millions de dollars avec divers projets qui se complèteront d’ici trois ans. Mentionnons que la construction du quai se chiffre à un peu plus de 20 millions de dollars et sera complétée tel que prévu pour l’inauguration officielle qui se fera avec une grande fête populaire lors de l’accostage du deuxième nvaire de la saison, le majestueux Norwegian Spirit, le 4 octobre prochain.

La saison s’amorce aussi de belle façon avec la confirmation du gouvernement fédéral de sa participation financière au montant de 2,3 millions de dollars pour les projets de la Ville de Sept-Îles et d’ITUM. Ce sont des projets d’une valeur totale de plus de 6,5 millions $ qui viendront bonifier le projet dans son ensemble qui rappelons est supporté aux deux tiers par l’implication des programmes provincial et fédéral pour le développement d’escales additionnelles sur le Saint-Laurent.

D’une part, tous ces investissements permettent de bonifier l’offre touristique, mais donnent également l’occasion de laisser un legs important à la population. Soulignons notamment l’aménagement d’une aire d’accueil aux abords du quai qui sera réalisé dans les prochains mois, ainsi que la rénovation de la promenade du Vieux Quai, la réfection de la rampe de mise à l’eau et la construction d’un tronçon supplémentaire de trottoirs sur l’avenue Arnaud, sans compter la revitalisation du Vieux Poste.

D’autre part, cette initiative des trois partenaires permet de créer un effet de levier dans nos collectivités, dont particulièrement pour communauté innue en créant des emplois pour dispenser l’excursion majeure qui est la visite d’un site traditionnel sur les abords de la rivière Moisie par le biais d’un train panoramique. Ceci s’avère la bougie d’allumage pour dynamiser le tourisme autochtone et favoriser la diffusion culturelle qui est chère aux Innus de Uashat et Mani-Utenam qui sera davantage possible avec la mise à niveau du musée Shaputuan.

Selon les données recueillies en 2009 par l’Association des croisières du Saint-Laurent et le ministère du Tourisme du Québec, les retombées économiques dans les ports d’escale peuvent atteindre jusqu’à 100$ par jour par passagers qui débarquent. Il est permis de croire qu’une offre touristique soutenue permettra d’obtenir jusqu’à un demi million de dollars de retombées économiques dans nos communautés avec une saison comme celle attendue en 2010.

Version Acrobat Reader