Pierre D. Gagnon, président-directeur général du Port de Sept-Îles à gauche et Pierre Bolduc, directeur général de la Société ferroviaire et portuaire de Pointe-Noire à droite, accompagnés des représentants du milieu socio-économique de Sept-Îles.

SEPT-ÎLES, le 7 décembre 2016 – Le Port de Sept-Îles (PSI) est heureux de procéder aujourd’hui à la signature d’ententes commerciales à long terme avec son nouveau partenaire et client, la Société ferroviaire et portuaire de Pointe-Noire (SFPPN).

Ces ententes sont importantes pour les deux parties, car elles ont pour objectif d’assurer dès maintenant et pour le futur, le plein potentiel du développement de la Pointe-Noire.

À titre de sociétés pleinement engagées pour desservir les besoins du marché avec une approche « multi-usager », le PSI et la SFPPN ont prévu à l’intérieur du cadre des ententes signées aujourd’hui, les principaux éléments/principes suivants :

  • l’usage des équipements de chargement de la SFPPN sur le quai de Pointe-Noire du PSI;
  • les considérations pour effectuer les travaux de connexion requis entre les aires d’entreposage de minerai et les installations du quai multi-usager;
  • l’usage des terrains où reposent les installations d’entreposage et de manutention construites en 2010 par la compagnie Consolidated Thompson;
  • les considérations pour l’intégration future des besoins d’expédition maritime de divers projets miniers de la région de Sept-Îles et de la fosse du Labrador.

Pour le PSI, c’est une nouvelle page d’histoire qui débute avec l’arrivée de la SFPPN comme nouveau propriétaire et client. C’est dans ce nouveau contexte beaucoup plus structurant que des échanges profitables ont été réalisés par les deux parties pour conduire à des ententes novatrices et bénéfiques qui assureront dorénavant que les infrastructures de Pointe-Noire soient accessibles et disponibles pour répondre à toutes les opportunités.

À cet égard, le PSI souhaite également reconnaître l’approche novatrice envisagée par le gouvernement du Québec dans la mise sur pied d’un modèle de société en commandite telle que la SFPPN, à laquelle se joindront d’éventuels partenaires miniers ou autres afin de partager l’usage des actifs et les frais associés.

« Ces ententes arrivent au parfait moment pour épauler notre industrie minière dans ses efforts de développement dans un contexte de marché du fer en redressement, ainsi que dans une période où la région a bien besoin de projets de diversification », d’ajouter monsieur Pierre D. Gagnon, président-directeur général du PSI.

À PROPOS DU PORT DE SEPT-ÎLES

Disposant d’installations diversifiées et efficaces, le Port de Sept-Îles est l’un des plus importants ports minéraliers en Amérique du Nord avec un volume d’activités de près de 25 millions de tonnes annuellement. La présence des infrastructures portuaires de Sept-Îles joue un rôle vital et stratégique en support de l’économie de l’est du Canada. Son rayonnement a été évalué à tout près de 4000 emplois directs et indirects avec une activité économique annuelle de près de 1 milliard de dollars.

Source :
Patsy Keays
Directrice, Affaires corporatives
Port de Sept-Îles
418 961-1235
pkeays@portsi.com