L’année 2018 : une mise en marche réussie pour le quai multiusager

SEPT-ÎLES, le 16 janvier 2019 – Le Port de Sept-Îles est heureux d’annoncer une croissance de 4,7 % du volume manutentionné dans le port par rapport à l’an dernier avec 25 375 000 Tm versus 24 231 000 Tm l’année précédente. Le démarrage des opérations au quai multiusager du Port de Sept-Îles a entièrement contribué à cette augmentation avec plus de 5 500 000 Tm qui ont compensé la baisse des expéditions reliée au conflit de travail en début d’année chez la minière IOC Rio Tinto.

L’ANNÉE EN REVUE

Avec le chargement de 31 navires réalisé dans l’année au nouveau quai multiusager, nous pouvons avec fierté déclarer une mise en service réussie pour cette infrastructure de classe mondiale de 50 millions de tonnes de capacité annuelle. Derrière ces volumes réalisés, il y a de nombreux accomplissements qui sont dignes de mention :

  • Le démarrage réussi de la mine de fer Bloom Lake avec une production supérieure aux prévisions. Bravo à la minière Minerai de Fer Québec, filiale de Champion Iron Mines Ltd.
  • La livraison du convoyeur de la Société ferroviaire et portuaire de Pointe-Noire (SFPPN) pour relier le nouveau quai et le démarrage réussi de leurs opérations d’entreposage et de manutention.
  • Un défi de mise en service bien relevé par l’opérateur Logistec pour les opérations et l’entretien du quai multiusager ainsi que par l’équipe dédiée du Port affectée à cet actif stratégique.

Le Port se démarquait en septembre en faisant l’acquisition de dix-sept œuvres de l’artiste locale Jean-Pier Synnott dans le but de les exposer au terminal Mgr-Blanche. L’exposition en plein air à proximité des quais permettra de bonifier l’offre au niveau des produits culturels et touristiques, non seulement pour les croisiéristes, mais aussi pour toute la population de Sept-Îles et des environs.

Le Port annonçait également en septembre être contraint de procéder à la fermeture des activités du terminal intermodal de Pointe aux Basques en raison de délais pour clôturer le financement pour la réparation et la modernisation de ce terminal qui constitue la porte d’entrée pour l’approvisionnement de l’arrière-pays ainsi que le port de tête pour desservir les villages isolés de la Basse-Côte-Nord.

On se doit de souligner en novembre l’arrivée de Tacora Resource Inc., qui devenait un nouvel usager du quai multiusager suite à une transaction avec New Millennium Iron Corp. offrant la cession d’une partie de leur contrat avec le Port à Tacora, ainsi qu’à la clôture du financement requis pour le démarrage de la mine Scully. Tacora représente pour le Port de Sept-Îles une augmentation significative des volumes annuels de 6 000 000 Tm par année, et se traduira concrètement en début d’année par des investissements importants de Tacora de près de 50 millions de dollars pour adapter les installations de la Société ferroviaire et portuaire de Pointe-Noire (SFPPN).

La Ville de Sept-Îles et le Port de Sept-Îles rendaient disponible lors d’une conférence de presse en décembre le rapport global des travaux de recherche de l’Observatoire de veille environnementale de la baie de Sept-Îles, présentant les données et les résultats des phases I, II et III qui se sont déroulées sur une période de cinq années. Les constats issus des différentes études réalisées ainsi que des données témoignent de la bonne qualité du milieu dans son ensemble et serviront dorénavant comme références pour la protection et la gestion future de l’écosystème précieux de la baie des Sept-Îles.

En ce qui concerne les croisières, 2018 aura été la deuxième meilleure saison dans l’histoire du Port avec 5 navires et 7 960 passagers et membres d’équipage. Impossible de passer sous silence la deuxième visite du Queen Mary 2 en septembre ainsi que la visite de madame Mylène Paquette pour livrer des conférences au sujet de sa périlleuse traversée de l’Atlantique.

« Sans aucun doute, 2018 aura été l’année de la relance des activités du fer grâce à la mise en service d’une infrastructure stratégique de classe mondiale, le quai multiusager, qui deviendra le nouveau pilier du développement et de la croissance du Port », de déclarer monsieur Pierre D. Gagnon, président-directeur général du Port de Sept-Îles.

À PROPOS DU PORT DE SEPT-ÎLES

Disposant d’installations diversifiées et efficaces, le Port de Sept-Îles est l’un des plus importants ports minéraliers en Amérique du Nord avec un volume anticipé de plus de 30 millions de tonnes en 2019. La présence des infrastructures portuaires de Sept-Îles joue un rôle vital et stratégique en support de l’économie de l’est du Canada. Son rayonnement a été évalué à tout près de 4000 emplois directs et indirects avec une activité économique annuelle de près de 1 milliard de dollars.

 

Source :

Patsy Keays
Directrice, Affaires corporatives
Port de Sept-Îles
418 961-1235
pkeays@portsi.com