Photo_8_Special_Award_Port_SeptIlesOTTAWA – Le Port Sept-Îles a reçu le prix spécial pour l’appui à la Force de réserve lors d’une cérémonie tenue vendredi au Musée canadien de la guerre à Ottawa. Le Conseil de liaison des Forces canadiennes (CLFC) a remis le prix au président du Port, M. Pierre Gagnon, au cours de sa cérémonie biennale de remise des prix nationaux pour l’appui des employeurs. Cette dernière est organisée afin de rendre hommage aux organismes gouvernementaux, aux entreprises et aux établissements d’enseignement et de souligner leur appui à la Première réserve.

Le capitaine de corvette François Levesque, commandant du Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) JOLLIET de la Division de la Réserve navale à Sept-Îles (Québec), a proposé le Port Sept-Îles comme lauréat du prix. « M. Pierre Gagnon, président et directeur général du Port Sept-Îles, est un fervent promoteur du NCSM Jolliet et de la Réserve navale à Sept-Îles. Nos deux organisations ont collaboré de façon exemplaire dans la région », indique M. Levesque, qui fait l’éloge du Port Sept-Îles, lequel a aidé à promouvoir le NCSM Jolliet à l’échelle locale. « Le Port a même aiguillé de ses employés vers le NCSM Jolliet aux fins d’enrôlement dans la Réserve navale. » François Levesque a servi 10 ans dans la Réserve de l’Armée de terre à titre d’officier de la logistique et au sein d’autres postes avant d’intégrer la Force régulière à titre d’officier de la marine en 2001. Il poursuit actuellement des études à distance à l’Université du Québec dans le but d’obtenir son diplôme en administration des affaires.

Des prix semblables ont été remis à 19 organisations de partout au Canada, dont des entreprises et des établissements d’enseignement, qui ont été reconnues pour leur soutien remarquable à l’égard des membres de la Réserve des Forces armées canadiennes. Plus de 150 personnes étaient présentes à la cérémonie à titre de présentateurs, de lauréats ou d’invités, dont le vice-amiral Bruce Donaldson, vice-chef d’état-major de la Défense et de nombreux autres officiers supérieurs et hauts fonctionnaires. Don Newman, journaliste de grande expérience à la retraite, a agi comme maître de cérémonie, laquelle s’est déroulée au cœur de la collection d’objets militaires historiques conservés dans la galerie LeBreton du Musée canadien de la guerre.

Le CLFC est un groupe de dirigeants d’entreprises et d’établissements d’enseignement civils qui consacrent volontairement temps et énergie à promouvoir la Première réserve, la force militaire à temps partiel du Canada, en insistant sur les avantages que procurent la formation et l’expérience des réservistes au milieu de travail civil.

Le mandat du CLFC consiste à accroître la disponibilité des réservistes pour exercer leurs fonctions militaires. Pour y parvenir, le CLFC doit obtenir le soutien et la coopération de dirigeants d’organisations canadiennes. La vision du CLFC est que tous les chefs d’organisation du Canada appuient activement les réservistes.

Version Acrobat Reader