A95W2123_DxOSEPT-ÎLES, le 22 janvier 2014 – Battant pavillon de Panama, en provenance d’Ijmuiden, Pays-Bas, le M/V Huang Shan était le premier navire de l’année, avec son arrivée à Sept-Îles enregistrée à 3 h 22 le 1er janvier 2014. Le navire, allège à son arrivée, repartira à la fin de janvier 2014 avec une cargaison de près de 165 000 tonnes de minerai de fer de la compagnie Cliffs Québec Mine de Fer, à destination de Qingdao, Chine.

La cérémonie de remise de la canne a eu lieu hier lors du traditionnel cocktail de début d’année du Port de Sept-Îles à la Réserve navale NCSM Jolliet en présence d’une centaine de convives. Le capitaine Fan Kuang-Yun s’est vu remettre la prestigieuse canne du premier navire de l’année par le président-directeur général du Port, monsieur Pierre D. Gagnon. Différents présents en guise de reconnaissance ont également été remis par le maire de Sept-Îles, monsieur Réjean Porlier, ainsi que par monsieur Steeve Charest, directeur général, division Pointe-Noire de Cliffs.

Cette tradition, qui en est à sa 27e édition, souligne l’arrivée du premier navire de l’année à mouiller dans les eaux du port. Six navires étaient dans la course cette année, dont trois destinés pour Cliffs et trois pour la minière Rio Tinto IOC. Pour être admissible, le navire doit absolument provenir de l’étranger et quitter pour une destination à l’extérieur du pays.

L’ANNÉE 2013 EN REVUE

Le volume manutentionné dans la baie de Sept-Îles pour 2013 est demeuré similaire à celui de 2012 avec près de 28 millions de tonnes. On se doit de souligner l’arrivée d’un nouvel usager pour le Port de Sept-Îles, soit Tata Steel Minerals Canada (TSMC) qui a expédié 240 276 tonnes de minerai de fer par l’entremise des installations de la compagnie minière Rio Tinto IOC.

L’année 2013 a été marquée en grande partie par les activités intenses de construction du quai multi-usager du côté de Pointe-Noire qui ont totalisé dans l’année des investissements sans précédent de près de 130 M$. Rappelons que ce quai, de classe mondiale, au coût final de 220 M$ desservira de nouveaux usagers dans le marché du fer et sera en service dès l’été 2014. Le Port tient à souligner l’importance des retombées locales qui sont actuellement générées avec 80 à 90 % de la main-d’œuvre régionale et la fourniture de services et d’équipements par les fournisseurs locaux.

Impossible de passer sous silence comme fait saillant annuel, le passage du premier minéralier de la génération Chinamax dans le port de Sept-Îles pour un chargement de 302 264 millions de tonnes de minerai de fer en provenance de la mine du Lac Bloom de la compagnie Cliffs Natural Resources. « Jalon maritime historique en Amérique du Nord, la venue du CSB Years représente l’ouverture du Port à la fréquentation de la nouvelle génération des super-minéraliers sur la planète », de déclarer monsieur Pierre D. Gagnon, président-directeur général du Port de Sept-Îles.

À PROPOS DU PORT DE SEPT-ÎLES

Disposant d’installations diversifiées et efficaces, le Port de Sept-Îles est le plus important port minéralier en Amérique du Nord avec un volume d’activité de plus de 27 millions de tonnes annuellement. La présence des infrastructures portuaires de Sept-Îles joue un rôle vital et stratégique dans le fonctionnement de plusieurs entreprises œuvrant dans le secteur primaire de la région. Son rayonnement a été évalué à tout près de 4000 emplois directs et indirects avec une activité économique annuelle de près de 1 milliard de dollars.

 

Version Acrobat Reader du communiqué