SEPT-ÎLES, le 23 janvier 2009 – C’est avec plaisir que le Port de Sept-Îles annonce le renouvellement de l’entente signée en 1992 avec le Port de Vancouver. La cérémonie s’est tenue aujourd’hui au Port de Sept-Îles en présence du capitaine Gordon Houston, président-directeur général de Port Metro Vancouver, Carol Soucy et Pierre D. Gagnon, respectivement président et président-directeur général du Port de Sept-Îles et d’autres invités de marque de Sept-Îles.

L’entente originale constituait une première dans le domaine portuaire au pays. Ainsi, depuis plus de quinze ans, les deux ports bénéficient de l’expertise et du savoir-faire de l’un et l’autre dans leurs marchés respectifs. Au fil des ans, l’entente aura permis aux membres de chaque port de se concerter sur différents secteurs d’activités, tels que les corridors de commerce, le transport de vrac, l’industrie des conteneurs, de même que le marché des croisières. Également, la promotion du transport maritime à courte distance, au cœur des stratégies de développement durable des deux ports, s’insère dans les initiatives de réduction mondiale des émissions de gaz à effet de serre.

Dans la dernière année, les deux ports ont connu des changements importants, l’un dans le cadre du regroupement de trois ports sur la côte ouest pour créer Port Metro Vancouver, et l’autre, dans le contexte de la modernisation de l’image du Port de Sept-Îles. « Vu les changements importants survenus aux deux ports, le moment est idéal pour renouveler notre entente de jumelage. Nous souhaitons continuer de partager notre expertise et d’en tirer profit, tout en poursuivant une vision commune de pleinement contribuer à la croissance du système portuaire canadien », ont déclaré MM. Gordon Houston et Pierre D. Gagnon.

« De récentes études ont révélé que, d’ici 2015, le transport maritime au pays pourrait plus que doubler. À titre des deux plus gros ports de vrac au Canada, nous réaffirmons aujourd’hui que notre désir de poursuivre notre coopération s’impose si nous voulons maximiser cette occasion de croissance pour nos régions respectives », a ajouté Carol Soucy, président du Port de Sept-Îles.

En effet, le Port de Sept-Îles est au premier plan de l’économie de la région et joue un rôle essentiel dans le développement de cette dernière. Il génère d’ailleurs des retombées économiques annuelles d’environ 1 MM$ et quelque 4000 emplois directs et indirects.