MONTRÉAL, Québec — Au premier abord, le concept d’un port semble simple : un navire arrive, il décharge ses marchandises, en embarque de nouvelles et reprend la mer.

Toutefois, en cette ère numérique et technologique, les ports du Canada jouent un rôle bien plus vaste et important. Au-delà du transport des marchandises, les ports sont au coeur de la gestion des données et ils fournissent une expertise en efficience logistique. Les ports d’aujourd’hui ne sont pas ce que l’on croit. Ils repoussent véritablement les frontières, thème choisi cette année pour la conférence annuelle de l’Association des administrations portuaires canadiennes (AAPC) qu’organise le Port de Montréal la semaine prochaine.

« Les ports modernes canadiens s’occupent de bien plus que le transport des marchandises, explique la présidente de l’AAPC, Wendy Zatylny. Ce sont des innovateurs, des moteurs économiques, des créateurs d’emplois, des entrepreneurs et des bâtisseurs communautaires ».

Les administrations portuaires canadiennes manutentionnent plus de 60 p. 100 du fret transporté par voie d’eau au Canada, dont la valeur s’élève chaque année à plus de 400 milliards de dollars. Cette activité soutient 250 000 emplois directs et indirects bien rémunérés. Quelque 300 nouveaux emplois sont créés pour chaque million de tonnes de nouvelles cargaisons transitant par ces ports.

La Conférence 2015 de l’AAPC qui dure deux jours portera sur l’industrie portuaire et comprendra des discussions approfondies de groupes d’experts sur divers sujets dont :

  • Les forces structurant la logistique de demain;
  • Les ports canadiens à valeur ajoutée;
  • Le défi de l’énergie;
  • L’innovation dans l’industrie maritime;
  • Accroître le commerce maritime;
  • L’importance des médias sociaux.

Au nombre des conférenciers qui feront des présentations aux délégués, on compte Benoit Montreuil, professeur à la Georgia Tech, Frank Geerkens, ambassadeur portuaire, Port d’Anvers, Danielle Goldfarb du Conference Board of Canada, et Michel Juneau-Katsuya, spécialiste en sécurité et en renseignement.

« Fort de son propre vaste réseau d’infrastructures, le Port de Montréal illustre bien que les ports sont des moteurs de développement économique, qu’ils stimulent l’investissement et créent des emplois, a déclaré Sylvie Vachon, PDG du Port de Montréal hôte de la Conférence 2015 de l’AAPC. Oui, nous transportons des marchandises, mais nous fournissons aussi des emplois, des terrains, des lignes de chemin de fer et des emplois, nous recueillons des renseignements et facilitons le mouvement des produits et services –et tout cela appuie les familles canadiennes et notre mode de vie ».

La conférence se terminera jeudi matin par une visite privée du Port de Montréal.

L’événement comprend également un salon commercial qui offre aux exposants de l’industrie maritime une occasion unique de montrer leurs services et de réseauter avec les délégués et les dirigeants des membres de l’AAPC. Les médias accrédités peuvent assister aux séances d’affaires, mais ils doivent s’inscrire sur le site Web, sous l’option laissez-passer pour la presse.

Suivez l’Association des administrations portuaires canadiennes sur Twitter @MTLACPA2015. Pour de plus amples renseignements, rendez-vous à l’acpa2015.ca.

 

À propos de l’Association des administrations portuaires canadiennes :

Créée en 1958, l’Association des administrations portuaires canadiennes regroupe les ports, les havres et les intérêts maritimes connexes en un seul organisme national. Elle représente toutes les administrations portuaires canadiennes, diverses entités gouvernementales, ainsi que des compagnies du secteur maritime, et elle sert de principale association pour la défense des intérêts et le progrès de l’industrie portuaire canadienne. Les membres de l’AAPC manutentionnent audelà de 400 milliards de dollars en marchandises par année et ils génèrent plus de 250 000 emplois directs et indirects. Leur apport à l’économie locale, régionale et nationale du Canada est considérable.

Pour obtenir de plus amples renseignements, prière de communiquer avec :

Kalvin Reid, consultant
ENsight Canada
Cellulaire : 289.241.7936
kreid@enterprisecanada.com
acpa-ports.net