SEPT-ÎLES, le 10 août 2011 – C’est en la présence de l’honorable Denis Lebel, ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités et ministre de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, et de monsieur Serge Simard, ministre délégué aux Ressources naturelles et à la Faune et ministre responsable des régions du Saguenay-Lac-Saint-Jean et de la Côte-Nord, que la 53e édition de la Conférence annuelle de l’Association des administrations portuaires canadiennes (AAPC) a été lancée en début de semaine le lundi 8 août dernier. Plus de 200 participants ont assisté à la cérémonie d’ouverture ainsi qu’aux conférences et ont été conquis par l’hospitalité septilienne.

Sous le thème « Les ports : un chaînon entre les ressources naturelles et la prospérité du Canada », les ministres ont rappelé l’importance des ports dans l’économie canadienne et leur rôle crucial dans le transport des ressources naturelles du pays. D’ailleurs, le ministre Simard a rappelé que les ports ont une importance particulière au Québec, notamment la région de la Côte-Nord qui bénéficie présentement d’une vitalité économique incomparable. Le choix de Sept-Îles pour la tenue de cet événement, a-t-il spécifié, est pleinement justifié, en rappelant que le Plan Nord devrait générer des investissements évalués à plus de 80 milliards de dollars durant les vingt-cinq prochaines années.

D’ailleurs, le sous-ministre au ministère des Ressources naturelles, monsieur Robert Sauvé, a détaillé, à titre de conférencier invité, les tenants et aboutissants du Plan Nord et son importance pour la région et le Canada. Il a mis en lumière les opportunités et les bénéfices majeurs que le Plan Nord représente pour le futur de l’industrie maritime du Québec et du Canada.

La tenue de ce congrès qui, rappelons-le, a déjà eu lieu il y a 20 ans à Sept-Îles, a généré des retombées économiques évaluées à plus d’un demi-million de dollars. L’important support de la communauté septilienne, dont la prestation folklorique de la troupe Tam Ti Delam et du groupe musical Zoot Band, a grandement impressionné les visiteurs des autres ports canadiens. Ces spectacles ont permis de mettre en valeur la richesse du talent local et l’accueil renommé des Septiliens.

« Le succès de cet événement est largement imputable à l’excellente collaboration des différents partenaires et collaborateurs associés à la tenue de l’événement, dont le Carrefour La Baie et la Ville de Sept-Îles », a déclaré Pierre D. Gagnon, président-directeur général du Port de Sept-Îles lors du bilan de clôture du congrès qui reviendra à Sept-Îles dans 20 ans.

À PROPOS DE L’ASSOCIATION DES ADMINISTRATIONS PORTUAIRES CANADIENNES

L’Association des administrations portuaires canadiennes a été créée en 1958 et elle regroupe des ports, les havres et les intérêts maritimes connexes en un seul organisme national. L’AAPC représente toutes les administrations portuaires canadiennes, diverses entités gouvernementales et des compagnies faisant des affaires dans le secteur maritime. Elle constitue la principale association pour la défense des intérêts et le progrès de l’industrie portuaire canadienne. À chaque année, plus de 160 milliards de dollars en marchandises transitent par les 17 administrations portuaires du Canada.

À PROPOS DE L’ADMINISTRATION PORTUAIRE DE SEPT-ÎLES

Disposant d’installations diversifiées et efficaces, le Port de Sept-Îles est le plus important port minéralier en Amérique du Nord et occupera dorénavant le deuxième rang des ports canadiens pour le volume annuel manutentionné avec plus de 35 millions de tonnes. La présence des infrastructures portuaires de Sept-Îles joue un rôle vital et stratégique au fonctionnement de plusieurs entreprises œuvrant dans le secteur primaire de la région. Son rayonnement économique a été évalué à tout près de 4 000 emplois directs et indirects avec une activité économique annuelle de près de 1 milliard de dollars. L’activité portuaire du Port de Sept-Îles représente donc une source significative de création de richesse économique pour le Québec et le Canada.

Version Acrobat Reader