image_page

La baie de Sept-Îles a toujours été considérée comme un abri naturel, autant pour les bateaux des pêcheurs que pour les géants des mers, du bateau de Jacques Cartier en 1535 jusqu’au plus gros navire sur la planète, les Chinamax.

Cette immense baie ronde est devenue, grâce à son accessibilité, à sa capacité, de même qu’à la vision des gestionnaires qui se sont succédé, l’un des ports de vrac les plus importants en Amérique du Nord et du monde.

Une administration locale depuis 1999

En vertu de la Loi maritime du Canada adoptée en 1999, le Port de Sept-Îles est devenu une administration portuaire canadienne sous la direction d’un conseil d’administration composé de membres issus de différents milieux de la communauté septilienne.

Donc, la gestion du Port de Sept-Îles est assurée par une gouvernance locale qui veille à la mise en œuvre d’une vision stratégique de développement au diapason des besoins et des opportunités.

Disposant d’installations diversifiées et efficaces, le Port de Sept-Îles est l’un des plus importants ports minéraliers en Amérique du Nord. Les infrastructures portuaires de Sept-Îles jouent un rôle vital et stratégique en support à l’économie locale, régionale et celle de l’est du Canada.

Liens