SEPT-ÎLES, le 8 juillet 2009 – L’équipe du Port de Sept-Îles, en présence de ses partenaires dont monsieur Ghislain Lévesque, maire de la Ville de Sept-Îles, monsieur Georges-Ernest Grégoire, chef du Conseil de bande Innu Takuaikan Uashat mak Mani-Utenam, ainsi que monsieur Claude Parent de la firme Pomerleau, sont heureux d’annoncer aujourd’hui lors d’une activité de « Première pelletée de terre », le lancement officiel des travaux de la construction du Quai des Croisières.

Dans les faits, c’est la firme Pomerleau qui s’est vu accorder le contrat de construction de 18,2 M$ du nouveau quai qui sera situé à l’extrémité du Quai Mgr. Blanche et qui pourra accueillir dès l’automne 2010, des navires de plus de 2 500 passagers et de 315 mètres de long. Avec un calendrier de réalisation de 18 mois, ce projet d’envergure constituera un des plus importants investissements d’infrastructures à survenir au Port depuis les travaux du Quai La Relance en 1986.

Rappelons que le projet global des croisières internationales à Sept-Îles représente des investissements totaux de près de 30 M$, comprenant trois composantes, avec une partie reliée aux infrastructures portuaires, une partie pour l’amélioration des aménagements touristiques de la Ville et une partie pour les aménagements touristiques de la communauté Innue. Le financement pour la réalisation du quai des croisières a été récemment concrétisé avec l’annonce le 19 mai dernier, des participations financières des 2 paliers de gouvernement, pour 6,6 M$ du côté fédéral et de 6,4 M$ du provincial. En ce qui concerne la part du milieu, elle est partagée entre le Port, la Ville de Sept-Îles et le Conseil de bande.

« Après avoir célébré avec la communauté septilienne, la venue du premier navire de croisière internationale à Sept-Îles, le MS Maasdam de la compagnie Holland America Line Inc., nous sommes heureux et fiers de procéder aujourd’hui à cette toute première pelletée de terre officielle qui fera assurément de Sept-Îles une escale de marque sur le St-Laurent dans les années à venir », de déclarer messieurs Carol Soucy et Pierre D. Gagnon, respectivement président du conseil d’administration et président-directeur général du Port de Sept-Îles.

Le Port de Sept-Îles se situe au premier plan de l’économie de la région et joue un rôle essentiel dans le développement de cette dernière. Il génère d’ailleurs des retombées économiques annuelles d’environ 1 MM$ et quelque 4 000 emplois directs et indirects.