SEPT-ÎLES, le 19 mai 2009 – À 7 h, mardi le 19 mai 2009 (battant pavillon des Pays Bas) le MS Maasdam, en provenance de Fort Lauderdale, États-Unis, a fait une entrée dans l’histoire en devenant le tout premier navire de croisière internationale à faire escale à Sept-Îles. Le navire, d’une capacité de 1 258 passagers et 557 membres d’équipage, repartira aujourd’hui à 17 h à destination de Saguenay.

Rappelons que durant son voyage de 14 jours, le paquebot a fait escale à Charleston, Newport, Bar Harbor, Halifax, Sydney, Charlottetown, Gaspé et fera escale à Saguenay, Québec et Montréal.

Le Capitaine Hendrik Draper s’est vu remettre lors d’une cérémonie, la prestigieuse canne à pommeau d’or à l’effigie du Port directement des mains de monsieur Pierre D. Gagnon, président-directeur général du Port de Sept-Îles, qui a tenu pour ce moment historique au Port de Sept-Îles, à remettre la prestigieuse canne réservée d’habitude au premier navire de l’année, afin de marquer la venue du tout premier navire de croisière internationale au Port.

La venue du MS Maasdam est le résultat des efforts et de l’ardeur de l’équipe de Destination Sept-Îles Nakauinanu qui, après 2 années d’organisation, de coordination et de liaison avec de nombreux intervenants clés de notre communauté et de l’industrie des croisières, peut aujourd’hui être fière du travail accompli, et nous pouvons les féliciter et leur déclarer sans hésitation « Mission Accomplie », de dire monsieur Pierre D. Gagnon.

De façon toute particulière, le président du conseil d’administration du Port de Sept-Îles, monsieur Carol Soucy, a tenu à souligner la contribution sans réserve d’une pionnière dans le projet en la personne de madame Élizabeth Blais qui fut membre du conseil d’administration du Port de Sept-Îles de 2004 à 2005. Madame Blais s’est impliquée dès 2005 au sein de l’Association des croisières du Saint-Laurent et dans la mise sur pied de la corporation de développement de Destination Sept-Îles Nakauinanu, et ce, avec beaucoup de passion et un engagement hors du commun, ce qui a entraîné le succès qu’on connaît aujourd’hui, de déclarer monsieur Soucy.

Le Port de Sept-Îles se situe au premier plan de l’économie de la région et joue un rôle essentiel dans le développement de cette dernière. Il génère d’ailleurs des retombées économiques annuelles d’environ 1 MM$ et quelque 4 000 emplois directs et indirects.