SEPT-ÎLES, le 20 juillet 2009 – Le Port de Sept-Îles est fier d’annoncer aujourd’hui la conclusion d’un partenariat financier avec le gouvernement fédéral pour l’optimisation du quai de Pointe-Noire qui dessert les activités de la compagnie minière Wabush. Un montant de 4,5 millions de dollars a été octroyé par l’entremise du Fonds de stimulation de l’infrastructure, lequel est destiné à la réhabilitation ou à la construction de projets d’infrastructures provinciaux, municipaux ou communautaires. Cette annonce s’est faite en présence du ministre d’État (Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec), monsieur Denis Lebel, ainsi que de représentants de la compagnie minière Wabush et autres dignitaires de la région de Sept-Îles.

Le projet d’optimisation du quai de Pointe-Noire représente un investissement de 9 070 000 $. Il consistera principalement au prolongement de 50 mètres du poste à quai 30 avec l’ajout d’un duc d’albe à son extrémité, ainsi qu’au renforcement structural et la réhabilitation du tablier de béton du quai. Les travaux d’extension du quai s’effectueront dès la réception des autorisations environnementales attendues pour le début août et le calendrier des travaux se terminera vers la fin 2010.

Rappelons que le quai de Pointe-Noire fut acquis en 1998 de la compagnie Mines Wabush et a fait l’objet dans les dix dernières années, de travaux d’investissements majeurs par le Port de Sept-Îles de plus d’une dizaine de millions de dollars. Ces nouveaux investissements auront pour conséquence de permettre l’accroissement du volume d’activités du quai avec une capacité d’accueil améliorée pour Mines Wabush, ainsi que pour de futurs utilisateurs, en plus d’assurer le prolongement de sa durée de vie.

« Avec le démarrage prochain de nouvelles mines de fer dans le nord du Québec, ces investissements constituent la première étape pour adresser la croissance anticipée des expéditions du minerai de fer au cours des prochaines années. Ils s’inscrivent dans la nécessité d’optimiser le plein potentiel du quai de Pointe-Noire avant de procéder à l’ajout de nouvelles infrastructures », de déclarer monsieur Pierre D. Gagnon, président-directeur général du Port de Sept-Îles.

« Le gouvernement fédéral nous donne les moyens de répondre adéquatement aux besoins grandissants de nos usagers actuels et futurs, un aspect important pour le développement futur du Port de Sept-Îles. Je me joins aux membres de la communauté portuaire et du milieu régional pour remercier le gouvernement fédéral pour l’initiative mise en place par l’entremise du programme de Fonds de stimulation de l’infrastructure qui nous aidera à répondre aux besoins d’un marché en pleine évolution », ajoute monsieur Carol Soucy, président du conseil d’administration.

Le Port de Sept-Îles se situe au premier plan de l’économie de la région et joue un rôle essentiel dans le développement de cette dernière. Il génère d’ailleurs des retombées économiques annuelles d’environ 1 MM$ et quelque 4 000 emplois directs et indirects.