Terminaux

Portuaires

La baie des Sept Îles abrite 15 quais, parmi lesquels on compte le Vieux-Quai, la marina, le havre de pêche, le quai Arcand et les deux quais industriels appartenant à la Compagnie minière IOC. Le Port de Sept-Îles, quant à lui, détient 9 quais organisés en 5 terminaux portuaires.

Terminal

Pointe-aux-Basques

Le terminal Pointe-aux-Basques regroupe deux quais situés dans le secteur Sept-Îles, non loin des installations de la Compagnie minière IOC et du chemin de fer QNS&L.

Quai Pointe-aux-Basques

Le quai Pointe-aux-Basques a vu le jour en 1952 durant les grands travaux de construction des installations ferroviaires et portuaires de la Compagnie minière IOC. Il s’agit d’un prolongement du quai Rio-Tinto IOC 1 qui sert essentiellement à la manutention de marchandises générales. Le gouvernement fédéral en a été le propriétaire jusqu’en 1999, date à laquelle le Port de Sept-Îles est devenu une société autonome. En 2021, des investissements de 20 M$ ont permis l’agrandissement, la modernisation et la réouverture du quai, que l’on avait fermé en 2018 à cause de son état avancé de dégradation.

1900
date
0 m
Profondeur
0 m
Longueur

Quai des Pétroliers

Construit en 1961 par la compagnie Imperial Oil, le quai des Pétroliers sert au déchargement de produits pétroliers tels que l’essence et le mazout. Une portion de l’infrastructure sert également aux activités d’une société d’intervention en cas de déversement. Le 1er août 1977, le quai devient la propriété du Conseil des ports nationaux, l’agence fédérale qui assurait la gestion du port de Sept-Îles, et depuis 1999 il appartient à l’Administration portuaire de Sept-Îles, une société autonome indépendante du gouvernement.

1900
date
0 m
Profondeur
0 m
Longueur

VOTRE CROISIÈRE SUR CETTE PAGE
S'ACHÈVE ICI.
CHOISISSEZ UNE NOUVELLE
DESTINATION!

Découvrez l’histoire portuaire de Sept-Îles : chronologie des grands événements depuis la fin de la dernière période glaciaire jusqu’à nos jours.

Explorez les installations du plus important port minéralier en Amérique du Nord en mode virtuel grâce à la technologie immersive 360 degrés.

Depuis la mise en service du quai des Croisières en 2010, des milliers de croisiéristes débarquent chaque année au port de Sept-Îles.