Le Port de Sept-Îles accueille son premier navire dans les eaux du Port en 2020

SEPT-ÎLES, le 16 janvier 2020 – Battant pavillon du Portugal, en provenance de Rotterdam, Pays-Bas, le M/V Hinrich Oldendorff était le premier navire de l’année, avec son arrivée à Sept-Îles enregistrée à 1 h 54 le 1er janvier 2020. Le navire, allège à son arrivée, a dû demeurer à l’ancre jusqu’au 14 janvier avant de repartir le 16 janvier 2020 avec une cargaison de 170 000 tonnes de minerai de fer de la compagnie IOC Rio Tinto, à destination du Japon. Construit en 2016, ce vraquier de 300 mètres de long a une capacité totale de chargement de 209 113 tonnes. Appartenant à la compagnie Oldendorff Carriers, il accueille à son bord un équipage de 25 marins.

Le capitaine Yvan Dikiy s’est vu remettre hier soir, lors du traditionnel cocktail de début d’année du Port de Sept-Îles au NCSM Jolliet, la prestigieuse canne à l’effigie du Port de Sept-Îles par monsieur Pierre D. Gagnon, président-directeur général du Port de Sept-Îles, en compagnie de la communauté d’affaires de Sept-Îles qui était présente à l’événement.

Cette tradition, qui en est à sa 33e édition, souligne l’arrivée du premier navire de l’année à mouiller dans les eaux du Port. Pour être éligible, le navire doit absolument provenir de l’étranger et quitter vers une destination à l’extérieur du pays.

À PROPOS DU PORT DE SEPT-ÎLES

Disposant d’installations diversifiées et efficaces, le Port de Sept-Îles est le plus important port minéralier en Amérique du Nord avec un volume anticipé de près de 35 millions de tonnes en 2020. La présence des infrastructures portuaires de Sept-Îles joue un rôle vital et stratégique en support de l’économie de l’est du Canada. Son rayonnement a été évalué à tout près de 4000 emplois directs et indirects avec une activité économique annuelle de près de 1 milliard de dollars.

 

Source :

Patsy Keays
Directrice, Affaires corporatives
Port de Sept-Îles
418 961-1235
pkeays@portsi.com