Pour diffusion immédiate

SEPT-ÎLES, le 22 juillet 2015 Le Port de Sept-Îles désire donner suite au dépôt par Pomerleau inc. d’une requête introductive d’instance, à la Cour supérieure du district de Mingan, pour réclamer des frais supplémentaires, pertes et dommages aux termes de la convention de marché pour la partie civile et structure du quai multi-usager.

Le Port de Sept-Îles entend analyser, avec ses procureurs, la requête déposée. Cependant, le Port a déjà conclu, l’automne dernier, qu’il y avait lieu de contester vigoureusement toute somme supplémentaire ainsi réclamée par l’entrepreneur Pomerleau inc., au-delà du prix contractuel. Cette somme représente des coûts supplémentaires que ce dernier prétend avoir encourus, mais qui, dans les faits, résulteraient plutôt de l’imprévoyance de cet entrepreneur et de difficultés d’opérations dont il est le seul responsable.

En conséquence, le Port a demandé à ses procureurs de déterminer si des éléments nouveaux permettraient de réviser cette conclusion et, dans le cas contraire, de contester cette réclamation et d’évaluer la possibilité que le Port réclame lui-même de cet entrepreneur les dommages qu’il a subis à la suite des retards survenus tout au long du projet. Toute cette affaire étant maintenant entre les mains de ses procureurs, le Port de Sept-Îles n’émettra aucun autre commentaire.

 

À PROPOS DU PORT DE SEPT-ÎLES

Disposant d’installations diversifiées et efficaces, le Port de Sept-Îles figure parmi les plus importants ports minéraliers en Amérique du Nord. La présence des infrastructures portuaires de Sept-Îles joue un rôle vital et stratégique en support de l’économie de l’est du Canada. Son rayonnement a été évalué à tout près de 4 000 emplois directs et indirects avec une activité économique annuelle de près de 1 milliard de dollars.

Source :

Patsy Keays
Directrice, Affaires corporatives
Port de Sept-Îles
418 961-1235