SEPT-ÎLES, le 27 octobre 2010 – C’est dans le cadre de la Journée maritime québécoise que le Port de Sept-Îles a été reconnu comme lauréat du Prix du Saint-Laurent de la Société de développement économique du Saint-Laurent (SODES) lors d’une activité se déroulant à l’Assemblée nationale en compagnie des dignitaires et représentants de l’industrie maritime du Québec.

Le Prix du Saint-Laurent vise à souligner annuellement les résultats et projets exceptionnels ayant contribué au développement économique ou à la mise en valeur du Saint-Laurent, et ce, dans le respect des principes du développement durable.

Le prix a été décerné au Port de Sept-Îles pour l’ensemble de ses réalisations de la dernière année. En effet, grâce au programme de stimulation de l’économie du gouvernement fédéral ainsi qu’au programme provincial/fédéral pour le développement de l’industrie des croisières sur le Saint-Laurent, le Port a réalisé des activités d’investissements qui ont totalisé plus de 85 millions de dollars et permis l’agrandissement des terminaux portuaires de Pointe-Noire et de La Relance ainsi que la construction d’un nouveau quai pour les croisières. De plus, ces investissements auront généré des retombées importantes avec, entre autres, des investissements totalisant plus d’un quart de milliard de dollars avec l’ajout du privé, ainsi que la création de nombreux emplois et l’obtention de contrats majeurs pour la communauté d’affaires maritime du Saint-Laurent et de la Côte-Nord.

Dans les faits, ces investissements auront particulièrement permis de tripler les volumes d’activité au terminal de Pointe-Noire, d’optimiser le terminal La Relance qui constitue le plus grand terminal de l’industrie de l’aluminium des Amériques, et de permettre à la région de devenir une nouvelle escale pour les croisiéristes sur le Saint-Laurent.

Le Port aura également accueilli l’arrivée de trois nouveaux partenaires de l’industrie du fer en signant des ententes pour de nouveaux volumes d’activité équivalant à 15 millions de tonnes annuellement.

« L’obtention de cette reconnaissance prestigieuse par l’industrie maritime, jumelée au grand prix d’excellence en matière de transport des marchandises de l’AQTR reçu plus tôt en mai dernier, vient couronner une année tout à fait exceptionnelle pour le Port de Sept-Îles. Ces réalisations et accomplissements sont, avant toute chose, tributaires de la collaboration étroite qui lie le Port de Sept-Îles et ses partenaires! Il nous fait donc extrêmement plaisir de recevoir cette reconnaissance et de la partager avec tous nos partenaires, car ce prix vient souligner comment le Port et ses usagers constituent de précieux atouts pour la création de richesse sur le Saint-Laurent », de déclarer messieurs Pierre D. Gagnon et Carol Soucy, respectivement président-directeur général et président du conseil d’administration du Port de Sept-Îles.

À PROPOS DU PORT DE SEPT-ÎLES
Disposant d’installations diversifiées et efficaces, le Port de Sept-Îles, plus important port minéralier en Amérique du Nord, occupera dès 2011 le deuxième rang des ports canadiens avec un volume annuel anticipé de plus de 35 millions de tonnes. La présence des infrastructures portuaires de Sept-Îles joue un rôle vital et stratégique dans le fonctionnement de plusieurs entreprises œuvrant dans le secteur primaire de la région. Son rayonnement a été évalué à tout près de 4 000 emplois directs et indirects avec une activité économique annuelle de près de 1 milliard de dollars. L’activité portuaire du Port de Sept-Îles représente donc une source significative de création de richesse économique pour le Québec et le Canada.

À PROPOS DE LA SODES
La Société de développement économique du Saint-Laurent (SODES) est une organisation à but non lucratif dont le mandat est de représenter et promouvoir les intérêts de l’industrie maritime du Saint-Laurent dans le respect des grands principes du développement durable. Ses membres représentent tous les segments de la communauté maritime, soit les armateurs, les ports, les expéditeurs utilisateurs du transport maritime, les compagnies d’arrimage, les terminaux maritimes, les corporations de pilotes, les villes portuaires et bien d’autres. La SODES agit comme rassembleur et porte-parole de la communauté maritime du Saint-Laurent.

Version Acrobat Reader