SEPT-ÎLES, le 2 janvier 2012 – Battant pavillon de l’Île de Man, en provenance de Gibraltar, le M/V Bet Fighter était le premier navire de l’année, avec son arrivée à Sept-Îles enregistrée à 7:40 le 2 janvier 2012. Le navire, allège à son arrivée, repartira le 3 janvier 2012 avec une cargaison de 165 000 tonnes de minerai de fer de la compagnie minière IOC Rio Tinto, à destination de la Chine.

Le capitaine Vadym Smelsky s’est vu remettre, lors d’une brève cérémonie à bord du navire, la toute nouvelle édition de la prestigieuse canne à pommeau d’or à l’effigie du Port de Sept-Îles par madame Manon D’Auteuil, ing., directrice environnement et développement durable du Port de Sept-Îles.

Des cadeaux d’accueil ont aussi été offerts en guise de reconnaissance par Sony Aucoin, surintendant opérations de la Compagnie minière IOC Rio Tinto. Jean Masse, conseiller de la Ville de Sept-Îles s’est joint au groupe pour leur souhaiter la bienvenue.

Cette tradition, qui en est à sa 25e édition, souligne l’arrivée du premier navire de l’année à mouiller dans les eaux du port. Pour être admissible, le navire doit absolument provenir de l’étranger et quitter pour une destination à l’extérieur du pays.

À l’occasion de ce 25e anniversaire, la traditionnelle canne à pommeau d’or a spécialement été revampée pour dorénavant présenter une version plus contemporaine de cette récompense convoitée du milieu maritime international.

Ainsi, par la sélection de ses diverses composantes et son design renouvelé, elle met à l’honneur et en valeur les piliers des industries de la région qui transigent via les infrastructures portuaires.

S’inspirant d’une version 3D du logo du Port de Sept-Îles, la nouvelle canne en aluminium poli et anodisé rappelle avec style l’autoroute bleue. Le pommeau redessiné supporte une roche de minerai de fer dont l’éclat se reflète dans une demi-sphère d’acrylique.

La composante distinctive de l’or n’a pas été négligée dans le nouveau concept du trophée. Les sept étoiles illustrées sur le logo du Port de Sept-Îles et rappelant les sept îles de la baie ont été reproduites en or 10 carats sur la bague de la canne. Quant au manche en palissandre, un bois dur tropical de couleur brun violacé, il confère à cet objet convoité un aspect chaud et prestigieux.

À PROPOS DU PORT DE SEPT-ÎLES

Disposant d’installations diversifiées et efficaces, le Port de Sept-Îles est le plus important port minéralier en Amérique du Nord avec un volume d’activité annuel de près de 30 millions de tonnes. La présence des infrastructures portuaires de Sept-Îles joue un rôle vital et stratégique dans le fonctionnement de plusieurs entreprises œuvrant dans le secteur primaire de la région. Son rayonnement a été évalué à tout près de 4 000 emplois directs et indirects avec une activité économique annuelle de près de 1 milliard de dollars.

Version Acrobat Reader