SEPT-ÎLES, le 7 janvier 2011 – Le Port de Sept-Îles est heureux d’annoncer l’arrivée du navire M/V E. R. Bergamo comme étant le premier navire de l’année 2011 à franchir les limites du Port de Sept-Îles vers 14 h le 3 janvier dernier. Compte tenu de l’achalandage au Terminal La Relance en ce début d’année, ce n’est qu’aujourd’hui que le navire pourra s’amarrer pour livrer une cargaison de 44 101 tonnes métriques d’alumine à Aluminerie Alouette. Le navire battant pavillon de la République du Libéria, est en provenance de Vila Do Conde au Brésil et repartira allège vers le 11 janvier à destination de La Nouvelle-Orléans, États-Unis.

Tel que le veut la tradition qui en est à sa 24e édition, une brève cérémonie à bord du navire se déroulera en début de semaine prochaine pour remettre au capitaine Roman L. Cuaresma, la prestigieuse canne à pommeau d’or à l’effigie du Port de Sept-Îles, des mains de monsieur Pierre D. Gagnon, président-directeur général du Port de Sept-Îles, en compagnie de représentants d’Aluminerie Alouette et des Agences océaniques du Bas Saint-Laurent.

À PROPOS DU PORT DE SEPT-ÎLES

Disposant d’installations diversifiées et efficaces, le Port de Sept-Îles, plus important port minéralier en Amérique du Nord, occupera dès cette année le deuxième rang des ports canadiens avec un volume annuel anticipé de plus de 32 millions de tonnes. La présence des infrastructures portuaires de Sept-Îles joue un rôle vital et stratégique dans le fonctionnement de plusieurs entreprises œuvrant dans le secteur primaire de la région. Son rayonnement a été évalué à tout près de 4 000 emplois directs et indirects avec une activité économique annuelle de près de 1 milliard de dollars.

Précisons que le Port de Sept-Îles sera également l’hôte de la 53e édition de la Convention de l’Association des administrations portuaires canadiennes du 7 au 10 août prochain accueillant ainsi près de 200 congressistes. L’activité portuaire du Port de Sept-Îles représente donc une source significative de création de richesse économique et sociale pour la région, le Québec et le Canada.

Version Acrobat Reader