SEPT-ÎLES, le 21 novembre 2011 – L’Alliance verte est heureuse d’annoncer que les terminaux de la Compagnie minière IOC, de Cliffs – Est du Canada, division Pointe-Noire et de la pétrolière Esso sont maintenant des participants à son programme environnemental, alors que l’expéditeur Aluminerie Alouette est membre à titre de partenaire.

L’Administration portuaire de Sept-Îles (APSI) devient alors le premier port en Amérique du Nord à voir tous ses intervenants – terminaux et usagers – adhérer au programme environnemental de l’Alliance verte, une initiative volontaire de l’industrie maritime qui regroupe plus de 140 membres canadiens et américains, dont une soixantaine de participants (armateurs, ports, terminaux et chantiers maritimes).

Le climat de collaboration étroite et d’échanges nourris entre les principaux acteurs maritimes du Port de Sept-Îles a très certainement contribué au ralliement de tous les joueurs clés sur la route du développement durable. Ils rejoignent ainsi l’Administration portuaire de Sept-Îles, Logistec Arrimage, Porlier Express, Groupe Desgagnés, Groupe Océan et la Ville de Sept-Îles en venant emboîter le pas et faire du Port de Sept-Îles un exemple de concertation et de coopération en matière environnementale. Il est à noter que plusieurs autres armateurs qui mouillent dans les eaux du Port de Sept-Îles sont aussi membres, dont le Groupe CSL, Cogema, McKeil Marine et Fednav.

Le Port de Sept-Îles n’en est pas à ses premières armes en matière de développement durable. Il a collaboré au sein du comité Environnement de la Société de développement économique du Saint-Laurent (SODES) pour façonner la politique cadre menant, en 2007, à la création de l’Alliance verte. « Le Port de Sept-Îles a une préoccupation constante de l’environnement, et ce, en amont de tous ses projets de développement pouvant avoir un impact sur les habitats naturels », explique le président-directeur général du Port de Sept-Îles, Pierre D. Gagnon. « De réunir tous les partenaires du Port au sein de l’Alliance verte démontre la volonté du milieu maritime d’unir ses actions et de pousser dans la même direction, soit celle de l’amélioration continue et de l’excellence environnementale », ajoute-t-il.

Selon le directeur général de l’Alliance verte David Bolduc, la démarche du Port afin de rallier toutes les sphères de ses opérations au programme environnemental démontre le sérieux de son engagement en matière de développement durable. « Il faut féliciter les nouveaux membres de leur engagement environnemental et souligner le rôle de leader qu’a joué le Port de Sept-Îles afin de rallier ainsi tous les intervenants de son milieu », affirme David Bolduc. « Cette démarche, ajoute-t-il, renforce le programme environnemental de l’Alliance verte et permet de continuer notre travail pour réduire encore davantage l’empreinte environnementale de l’industrie maritime. »

À propos du Port de Sept-Îles
Le Port de Sept-Îles est le plus important port minéralier du Canada. Ouvert toute l’année, il se caractérise par ses eaux profondes et sa baie semi-circulaire d’environ 10 km de diamètre. Le Port de Sept-Îles comprend treize quais, dont huit lui appartiennent. Près de 30 millions de tonnes de marchandises y sont manutentionnées, constituées principalement de minerai de fer. L’alumine, l’aluminium, le coke de pétrole, la pierre à chaux, les produits pétroliers et autres marchandises y sont également manutentionnés. Sa localisation privilégiée, au cœur des principales routes maritimes entre l’Amérique du Nord, l’Europe et l’Asie, de même que son accès facile tout au long de l’année à l’entrée du fleuve Saint-Laurent, sont à l’origine de son classement parmi les premiers ports canadiens en importance. Il supporte également un pôle industriel des plus importants sur le Saint-Laurent avec des services maritimes de courtes distances novateurs, tels que le service de transport par barge pour l’aluminium et un service de traversier-rail pour le cargo ferroviaire.

L’Alliance verte en bref
Le programme environnemental de l’Alliance verte cible plusieurs enjeux dont les gaz à effet de serre, la gestion des résidus de cargaison, les conflits d’usage (bruit, poussière, odeur et pollution lumineuse) et le leadership environnemental. Bien que l’Alliance verte soit une initiative volontaire, les participants acceptent de se soumettre à un processus rigoureux de vérification externe pour valider et renforcer la crédibilité des résultats obtenus dans le cadre du programme environnemental. Le programme environnemental est ouvert à toute compagnie ayant des activités de transport maritime au Canada ou aux États-Unis. L’Alliance verte a reçu le prestigieux prix international Initiative environnementale de l’année aux Sustainable Shipping Awards 2011 à Londres et a le soutien de plusieurs ministères et groupes environnementaux comme le World Wildlife Fund.

IOC
La Compagnie minière IOC est l’un des principaux fournisseurs canadiens de boulettes et de concentré de minerai de fer pour des clients du monde entier. La Compagnie exploite une mine, un concentrateur et une usine de bouletage à Labrador City (Terre-Neuve–et–Labrador) et des installations portuaires situées à Sept-Îles. Elle exploite également un chemin de fer de 418 kilomètres qui relie la mine au port. IOC emploie environ 2 200 employés et son actionnaire majoritaire et exploitant est le groupe minier international Rio Tinto, dont les activités se déroulent dans plus de 40 pays à travers le monde.

Aluminerie Alouette
Inaugurée en 1992, Aluminerie Alouette est une entreprise indépendante de production d’aluminium. Avec ses 1 000 employés et une production annuelle de 575 000 tonnes, elle est le premier employeur de Sept-Îles et la plus grande aluminerie d’Amérique. L’usine de Sept-Îles est une référence mondiale en ce qui a trait à l’utilisation de l’énergie par tonne d’aluminium produite, en plus d’être à la fine pointe de la technologie. Elle respecte largement toutes les normes gouvernementales en matière environnementale.

Cliffs – Est du Canada, division Pointe-Noire
Cliffs Natural Resources Inc. est une entreprise internationale d’exploitation minière et de ressources naturelles. La Société est un producteur international de fer de premier rang et un grand producteur de charbon métallurgique à haute et faible volatilité. Cliffs administre des mines de minerais de fer et de charbon en Amérique du Nord ainsi que deux installations de minerais de fer en Australie de l’Ouest. La nouvelle division Est du Canada regroupe trois sites d’installations minières : la division Scully (Wabush, Terre-Neuve et Labrador), la division Bloom (Fermont, Québec) et la division Pointe-Noire (Sept-Îles, Québec), représentant au-delà de 1000 employés.

Impériale Esso
L’Impériale Esso est l’un des plus importants organismes du Canada, il est l’un des chefs de file de l’industrie pétrolière du pays. C’est un des plus grands producteurs de pétrole brut et de gaz naturel du Canada. C’est aussi le principal raffineur de pétrole du pays, un producteur clé de produits pétrochimiques et un des principaux distributeurs de produits pétroliers vendus par l’entremise d’un réseau d’approvisionnement pancanadien qui compte environ 1 850 stations-service.

 

Version Acrobat Reader

Photo Alliance Verte