Sept-Îles, le lundi 1er août 2022 — Le 10 août prochain, le Centre d’expertise industrialo-portuaire (CEIP) et le Port de Sept-Îles seront les hôtes du tout premier Jour Enviro-Actions 2022, qui proposera à la population une journée d’information et de sensibilisation sur les actions environnementales préventives mises en place en zones industrialo-portuaires visant la préservation de l’écosystème du fleuve Saint-Laurent et de la rivière Saguenay. Les questions en lien avec les activités anthropiques et des moyens mis en place pour atténuer leurs impacts seront abordées.

Cette nouvelle activité est appelée à se dérouler annuellement en alternant dans différentes zones portuaires situées en périphérie de ces deux cours d’eau.

La journée permettra à la population de s’informer et d’échanger avec des experts scientifiques et des acteurs du milieu réunis sous un grand chapiteau. Parmi les exposants, l’équipe du Centre d’expertise industrialo-portuaire présentera le Projet pilote Enviro-Actions qui vise à évaluer la qualité de l’environnement dans les zones portuaires de Sept-Îles et du Saguenay. Le projet fait appel à des outils de suivi en temps quasi réel afin de détecter de façon préventive de potentielles contaminations environnementales et d’adopter rapidement des mesures de rectification. Ce projet a été rendu possible grâce au soutien financier du ministère des Transports du Québec dans le cadre d’Avantage Saint-Laurent, la nouvelle vision maritime du Québec ainsi que du Port de Sept- Îles, du Port de Saguenay, de Rio Tinto et de Promotion Saguenay.

Également, des actions environnementales préventives réalisées par différents acteurs du milieu seront présentées entre autres par le Port de Sept-Îles, la Chaire de recherche sur les écosystèmes côtiers et les activités portuaires, industrielles et maritimes (ÉcoZone) de l’Université Laval, la Société Ferroviaire et Portuaire de Pointe Noire, la Corporation de protection de l’environnement de Sept-Îles, le Comité ZIP Côte-Nord, le Groupe de recherche sur l’écosystème du Fjord du Saguenay (GREFS), le laboratoire de recherche sur le Fjord de Saguenay (ÉcoFjord) de l’Université du Québec à Chicoutimi, le laboratoire d’écologie et de biodiversité aquatique de l’Université Laval (Biome), Destination Sept-Îles Nakauinanu , Tourisme Sept-Îles, ainsi que d’autres industries en périphérie de la baie de Sept-Îles.

Cette activité, qui est gratuite, est présentée par le Centre d’expertise industrialo-portuaire (CEIP), division de l’Institut nordique de recherche en environnement et en santé au travail (INREST), en collaboration avec le Port de Sept-Îles, le Réseau Québec Maritime (RQM) et la Société de développement économique du Saint-Laurent (Sodes).

Pour cette première édition, une présentation de la création acrobatique maritime, intitulée écH2Osystème, est offerte gratuitement au public. Elle illustrera la complexité de ce qui nous relie aujourd’hui à l’écosystème du Saint-Laurent. Cette création de Geneviève Dupéré sera le fruit d’un processus interdisciplinaire mettant en valeur la connaissance de collaborateurs qui œuvrent sur le Fleuve.

Pour plus d’informations, visitez notre page web https://inrest.ca/enviroactions/ au et sélectionnez Jour Enviro-Actions.

CITATIONS

« Les activités proposées dans le cadre du premier Jour Enviro-Actions permettent, à la vision maritime du gouvernement du Québec, Avantage Saint-Laurent, de se réaliser pleinement. Je suis donc fière de pouvoir soutenir la mise en œuvre d’activités de sensibilisation et d’informations relativement à la préservation de l’écosystème du fleuve Saint-Laurent. Ensemble, les différents partenaires démontrent une fois de plus leur engagement dans la transformation de l’industrie maritime. »

– Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal

« Pour l’équipe du Centre d’expertise industrialo-portuaire et l’INREST, il est impératif de faire connaître à la population des projets impliquant la mise en place de mesures préventives visant à atténuer les impacts environnementaux sur l’écosystème, en zones industrialo-portuaires. Le Jour Enviro-Actions offre une occasion à tous d’échanger avec des experts scientifiques et des acteurs du milieu permettant d’obtenir des réponses à leurs questions, entre autres celles en lien avec les projets réalisés par l’INREST, dont le Projet pilote Enviro-Actions dans les zones portuaires de Sept- Îles et de Saguenay. »

– Julie Carrière, ing. Ph.D., directrice générale de l’Institut nordique de recherche en environnement et en santé au travail (INREST) et de sa division le Centre d’expertise industrialo-portuaire (CEIP)

« La mise sur pied par le Port et l’INREST en 2013, de l’Observatoire de veille environnementale de la baie de Sept-Îles, le premier du genre sur le Saint-Laurent, aura été précurseur au développement du modèle novateur Enviro-Actions, et atteste du leadership régional pour la protection de ses écosystèmes marins. Le Port est donc fier de contribuer au lancement de la première édition du Jour Enviro-Actions permettant ainsi à notre zone industrialo-portuaire de figurer parmi les leaders en matière de gestion environnementale des précieux écosystèmes des zones côtières et portuaires du Québec.»

– Pierre D. Gagnon, Président – directeur général du Port de Sept-Îles

« Le Québec a le privilège de compter parmi l’un des plus beaux fleuves au monde. Afin de le préserver et continuer d’approvisionner des régions en biens ou encore d’exporter notre savoir- faire d’ici à l’international, nous devons mieux le connaître afin de le protéger adéquatement. Nous avons le devoir d’adapter nos pratiques et de concilier le développement économique et la protection des écosystèmes. Cette première édition du Jour Enviro-Actions Fleuve Saint-Laurent / Rivière Saguenay réaffirme le leadership et les efforts déployés en ce sens par l’industrie maritime québécoise. »

– Mathieu St-Pierre, Président-directeur général de la Sodes.

« Le RQM est heureux de contribuer à la journée Enviro-Actions lancée par l’INREST et ses partenaires, une formidable occasion de prendre conscience du lien qui nous unit au Saint-Laurent et au fjord du Saguenay. C’est aussi une opportunité de réfléchir ensemble au rôle que l’on peut jouer concrètement pour atténuer l’empreinte de nos activités sur le milieu marin. »

– Dany Dumont, Directeur général du Réseau Québec Maritimes

« C’est une grande fierté pour le Port de Saguenay et son équipe d’être engagés dans le programme Enviro-Actions et d’entamer cette démarche scientifique de haut niveau. En étroite collaboration avec nos partenaires et avec l’INREST, nous travaillons ainsi à faire évoluer les meilleures pratiques afin d’être proactifs en matière de protection des milieux marins, de cohabitation harmonieuse et en matière de développement responsable de nos activités. Ainsi nous saluons cette initiative du CEIP, du Port de Sept-Îles et de leurs collaborateurs de faire rayonner ce projet novateur par le biais de cette journée toute spéciale dédiée au grand public. »

– Carl Laberge, Président – directeur général du Port de Saguenay

« Par le biais du Groupe de recherche sur l’écosystème du fjord du Saguenay et du programme Enviro-Actions, l’INREST mène des travaux importants pour documenter et comprendre l’environnement unique dans lequel nous exerçons nos activités de transport maritime. Le Jour Enviro-Actions est une belle occasion de partager avec la population nos actions de gestion proactive en environnement et notre vision du développement durable dans le but de protéger l’écosystème d’une grande richesse qu’est celui du Fjord du Saguenay. »

– Catherine Munger, directrice générale, Environnement et Durabilité chez Rio Tinto Aluminium

« Promotion Saguenay est très fière de contribuer concrètement à l’avancement des connaissances scientifiques et à la compréhension des habitats qui composent notre magnifique fjord grâce à son engagement dans le projet Enviro-Actions, qui permet de jeter les bases d’une croissance innovante, durable et responsable de Saguenay, de notre région et du Québec. La communication, le partage et les échanges avec la population sont au cœur du concept de développement durable et des valeurs de notre organisme. Nous souhaitons donc le meilleur des succès à cette première édition du Jour Enviro-Actions et de belles découvertes à tous les participants. »

– Priscilla Nemey, directrice générale de Promotion Saguenay.

À propos de l’INREST

L’Institut nordique de recherche en environnement en santé au travail (INREST) est un organisme à but non lucratif ayant pour mission de réaliser des activités de recherche en lien avec les sciences de l’environnement et de la santé au travail. Les objectifs de l’INREST visent à développer des projets innovateurs à caractère appliqué tenant compte des préoccupations de développement durable, à assurer un soutien scientifique à la prise de décision et à mesurer les impacts des activités anthropiques sur les écosystèmes, l’environnement, la santé de la population et la sécurité des travailleurs.

À propos de la Sodes

La Société de développement économique du Saint-Laurent (Sodes) est un organisme sans but lucratif dont le mandat est de protéger et de promouvoir les intérêts économiques du fleuve Saint- Laurent et de la rivière Saguenay. Elle représente la communauté maritime, ce qui inclut des intervenants privés et publics dont les activités ont un impact direct ou indirect sur l’économie du fleuve, et ce, dans toutes les régions du Québec. La Sodes se veut l’interlocutrice privilégiée des gouvernements en ce qui a trait au développement et à la vie économique du Saint-Laurent, que ce soit en matière de transport des marchandises et des passagers, de développement régional ou d’environnement.

À propos du Réseau Québec maritime

Le RQM est un réseau intersectoriel de recherche qui vise le développement durable de la culture, des activités et l’économie maritime. Financé par le ministère de l’Économie et de l’Innovation et les Fonds de recherche du Québec, il anime une vaste programmation de recherche portée par plus de 200 membres institutionnels des milieux académique (universités et centres collégiaux de transfert), gouvernemental, non-gouvernemental, industriel et communautaire.

À propos du Port de Sept-Îles

Disposant d’installations diversifiées et efficaces, le Port de Sept-Îles est le plus important port minéralier en Amérique du Nord avec un volume anticipé de près de 40 millions de tonnes en 2022. Il est également reconnu comme le plus important terminal portuaire de l’industrie de l’aluminium primaire des Amériques pour son volume d’activités. La présence des infrastructures portuaires de Sept-Îles joue un rôle vital et stratégique en support de l’économie de l’est du Canada. Pionnier sur le Saint-Laurent avec l’implantation du premier observatoire de veille environnementale de son écosystème marin, le développement durable est bien ancré dans ses valeurs et ses actions.

Source :

Marieve Martel
Responsable des communications INREST
marieve@inrest.ca | 418-559-9999.

Recommended Posts